Actualités

rubrique-thumb-actu-publication

Les bailleurs s’associent pour traiter efficacement l’amiante

La collaboration et l’innovation sont les axes de travail de ces chantiers tests.

Suite à la signature en 2016 d’une convention pour le traitement de l’amiante dans le parc social d’Ile-de-France, l’AORIF s’est associée à la CRAMIF et à 8 bailleurs sociaux (dont la RIVP) afin de lancer des chantiers tests pour le traitement de l’amiante lors des interventions d’entretien courant (percement de dalles de sol amiantées, percement d’enduit amianté avec poche de gel, vissage et dévissage sur mur amianté ou encore dépose de revêtement de sol amianté).

Ces chantiers où des techniques innovantes de traitement étaient testées ont permis notamment de mesurer le taux d’émission des fibres d’amiante.

Après 1 an de travail, l’heure est au premier bilan pour cette phase de test.

amiante-chantier_carrousel

Des résultats très positifs

10 modes opératoires différents et innovants de traitement de l’amiante ont ainsi été expérimentés.

Sur 86 % des chantiers tests, il a été constaté un niveau d’empoussièrement inférieur à celui fixé par le code de santé publique.

Un an après le lancement de ces tests, le bilan est très satisfaisant puisque ces innovations ont permis d’améliorer considérablement les pratiques de tous les intervenants sur les chantiers.

Dans son rapport, l’AORIF indique que ce niveau d’empoussièrement  bas mais aussi l’adhésion des entreprises spécialisées du BTP et la reconnaissance de la démarche par les organismes professionnels (CRAMIF / OPPBTP / Inspection du travail) sont des critères de réussite pour ces expérimentations.

amiante-chantier2

L’implication des bailleurs et des entreprises a été un des facteurs de réussite de ces chantiers tests. Grâce à ces expérimentations des techniques, l’ensemble des acteurs de ce projet peuvent à présent déployer une méthodologie commune dans le traitement innovant de l’amiante.

La RIVP et ses partenaires disposent aujourd’hui d’une véritable démarche commune afin de prévenir et traiter l’amiante dans les logements sociaux.

 

Vous pouvez télécharger le rapport de l’AORIF sur cette année test en cliquant sur le lien suivant : Rapport amiante AORIF

 

Les pôles travaux, RTS et responsables d’agence recevront d’ici peu, un livret décrivant plus précisément la démarche et les résultats obtenus.

Un fiche pratique pour les immeubles RIVP d’avant 1997

En parallèle à ce projet collaboratif, la RIVP va également distribuer une fiche pratique dans les loges des immeubles construits avant 1997. Ces immeubles sont en effet ceux susceptibles de contenir de l’amiante. Cette fiche rassemble toutes les informations sur les dangers de l’amiante en cas d’inhalation, sur les méthodes utilisées par la RIVP lors de travaux et sur les précautions à prendre si les locataires veulent réaliser des petits travaux chez eux.

Cette fiche est disponible en cliquant ICI.

Plusieurs articles parus dans la presse dernièrement traitent ce sujet :

http://www.constructioncayola.com/batiment/article/2017/01/24/109916/logement-social-iledefrance-amiante-fait-evoluer-les-modes-intervention.php

http://www.lemoniteur.fr/article/amiante-le-logement-social-francilien-passe-le-test-34126973

http://www.batiweb.com/actualites/vie-des-societes/de-nouvelles-methodes-dinterventions-pour-traiter-le-risque-amiante-24-01-2017-29745.html

http://www.batiactu.com/edito/maitrise-risque-amiante-chantiers-tests-sont-concluants-47751.php?MD5email=521de147a33257ca5b1732bbaacb4200&utm_source=news_actu&utm_medium=edito&utm_content=article