Je suis locataire

 
rubrique-thumb-locataire

Bien vivre ensemble

Pour bien vivre ensemble, il suffit que chacun y mette un peu du sien : vivre en bon voisinage, c’est se respecter les uns les autres !

RIVP - Fiche pratique Mieux vivre ensemble

 

Comment éviter de faire trop de bruit ?

Le bruit est une source fréquente de conflit. Il est gênant la nuit (entre 22 heures et 7 heures du matin), mais également dans la journée, car vos voisins peuvent être souffrants ou astreints à des horaires de travail particuliers.

 

 

Quelques règles pour respecter la tranquillité de vos voisins :

  • Contrôlez le volume sonore de la télévision, radio, HIFI
  • Evitez les claquements de portes, de talons, empêchez votre chien d’aboyer
  • Interdisez à vos enfants de jouer dans les escaliers et les parties communes
  • Si vous êtes amené à faire du bruit (travaux ou fête), prévenez vos voisins à l’avance, ils apprécieront d’avoir été informés et sauront que la gêne est temporaire.

Que faire en cas de trouble du voisinage ?

Si vous subissez des troubles de voisinage, dans un premier temps, il est important d’essayer de trouver une solution amiable avec les personnes concernées. Rencontrez-les et expliquez-leur calmement les gênes que vous supportez et les conséquences qu’elles peuvent entraîner sur votre vie privée.

Si les troubles continuent, faites un courrier signé. Toute difficulté de voisinage est prise en compte. Une réponse écrite vous est envoyée sous 3 semaines au maximum, dès lors que votre signalement nous est transmis par courrier signé. Celle-ci vous précise nos actions (un rappel au règlement intérieur auprès des personnes impliquées, par exemple) et les démarches et solutions possibles de votre côté pour le règlement du conflit (médiateur, conciliateur).

Ces démarches n’aboutissent pas à une résolution du conflit : deux possibilités sont alors à envisager

  • Si vous êtes seul à vous plaindre des nuisances, vous pouvez saisir le conciliateur de justice auprès de votre mairie.
  • Si vous êtes plusieurs locataires à vous plaindre des mêmes personnes, vous devez remplir chacun une nouvelle attestation de témoignage, sans omettre d’y joindre la copie recto-verso de vos pièces d’identité et la retourner individuellement ou collectivement à votre chargé(e) de clientèle. Lorsque les plaintes sont répétées envers une même personne et qu’elles sont signées par plusieurs locataires, le dossier est alors remis au service contentieux de la RIVP et une assignation en résiliation de bail est demandée auprès du tribunal.

Il faut savoir que cette procédure est longue et que la notion de trouble de voisinage reste entièrement à l’appréciation du juge, qui évaluera l’importance du trouble avant de prononcer ou rejeter la demande de résiliation du bail.

Comment préserver votre qualité de vie ?

Évitez de salir et d’abîmer les parties communes

  • Apprenez à vos enfants à respecter le hall, les escaliers, l’ascenseur, les espaces extérieurs
  • Ne jetez rien par les fenêtres et balcons.

Respectez les locaux communs et veillez à leur libre accès

  • N’entreposez pas d’objets dans les parties communes. En particulier, n’y déposez pas de déchets, même pour une courte durée
  • Triez vos déchets en utilisant les bacs de couleurs différentes prévus à cet effet
  • Contactez les services compétents de votre mairie pour évacuer vos encombrants
  • Utilisez les locaux prévus pour le rangement des poussettes et des vélos
  • Garez correctement votre voiture dans les parkings et respectez les places de stationnement
  • Pour votre sécurité, laissez libres les accès pompiers
  • Laissez l’accès de votre logement aux représentants de la RIVP ou toute personne mandatée par celle-ci pour réaliser des travaux d’entretien ou d’expertise.

Évitez les nuisances que pourrait causer votre chien

  • Surveillez-le pour éviter les accidents, la dégradation des parties communes, des ascenseurs et espaces verts.
  • Promenez-le en laisse et ramassez ses déjections.
  • Veillez à ce qu’il n’importune pas le voisinage par ses aboiements, notamment en ne le laissant pas seul pendant de longues périodes.

Les chiens dangereux : la détention de chiens d’attaque, de garde et de défense doit être déclarée à la mairie du lieu de résidence de l’animal. Ces chiens doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure sur la voie publique et dans les parties communes des immeubles.