RIVP

 
rubrique-thumb-rivp

Etre un acteur solidaire

jardin_1

Au-delà de sa mission première qui est de gérer, construire et réhabiliter des logements sociaux, la RIVP joue un rôle majeur dans le maintien et l’amélioration du cadre de vie des habitants, aux côtés des acteurs locaux en soutenant de nombreux projets associatifs créateurs de lien social. Nous sommes persuadés que ce lien social est propice au mieux vivre ensemble, au respect entre les habitants, tout comme de son lieu de vie et du travail des gardiens.

Par ailleurs, la RIVP est engagée dans une démarche en faveur de l’insertion des personnes éloignées de l’emploi. Pour ce faire, elle confie la réalisation de travaux à des SIAE (Structure d’Insertion par l’Activité Economique), elle est partenaire de chantiers d’insertion, chantiers pédagogiques. Egalement, à travers les clauses d’insertion sociale de ses marchés, elle incite les entreprises intervenant pour elle, à agir en faveur de l’embauche de ces personnes éloignées de l’emploi.

Favoriser les échanges et la convivialité entre les locataires 

La RIVP s’engage auprès des locataires qui expriment le besoin de se retrouver dans des espaces de vie partagés, de bénéficier de moments privilégiés pour se rencontrer, partager et apprendre à se connaître. Autant de démarches qui permettent de créer du lien social. Pour concrétiser cet engagement, nous soutenons de nombreux projets associatifs à destination des locataires.

1) Créer du lien social avec un livre de cuisine

L’association La Rutile, soutenue par la RIVP, a organisé sur 2013 et 2014 un projet autour du thème « des goûts et des couleurs » pour les habitants de la résidence Jean Moulin à Montreuil.

2014-livre_gouts-et-couleurs-web-32

Le projet porté par une des artistes de l’association, Anita Ljung Oden et par Fabienne Boutier, responsable développement social urbain de la RIVP, a permis aux habitants de travailler ensemble à la création d‘un livre de recettes de cuisine. Une vingtaine d’ateliers ont permis de réunir les habitants de la résidence pour le choix des recettes et la réalisation des gravures d’illustrations. Familles et enfants ont également pu découvrir les spécialités culinaires des pays d’origine des participants.

Ce livre très graphique contient 29 recettes de cuisine illustrées par les gravures des habitants. Il a été distribué en mars 2014 aux locataires de la résidence et quelques exemplaires ont été remis à la bibliothèque, aux écoles primaires et à la librairie « Folies d’encre » à Montreuil.

Pour consulter le livre ou le télécharger au format pdf : Livre des goûts et des couleurs.

2) Le jardinage comme vecteur de lien social

La RIVP encourage depuis plusieurs années la création de jardins partagés où les habitants font pousser ensemble légumes, fruits et autres fleurs. Depuis 2013, les habitants d’un immeuble de la rue Louise Weiss (13ème) peuvent ainsi se rencontrer et cultiver ensemble dans la convivialité leur jardin situé sur le toit terrasse de l’immeuble. Les générations se mêlent et les participants  se réunissent régulièrement sur le toit pour un pique-nique autour du potager ou de la prairie fleurie de 180 m².

L’équipe de Worgamic a accompagné ce projet depuis le départ et a formé les habitants aux techniques de jardinage. Cette association  qui a pour objectif d’améliorer la gestion des ressources alimentaires en ville mène des projets afin de prévenir et réduire le gaspillage alimentaire, d’améliorer le recyclage et de développer de nouvelles formes d’agriculture urbaine.

L’expérience des jardins partagés est en plein développement au sein des immeubles de la RIVP. Outre le souci de la préservation de l’environnement et de contribution au développement de l’agriculture urbaine, ces initiatives entendent favoriser la rencontre et l’échange entre locataires et de favoriser une appropriation positive des espaces communs.

Améliorer la communication en créant des moments de partage et de convivialité autour d’un jardin commun, tel est l’objectif poursuivi.

Plusieurs jardins ont ainsi vu le jour au sein des immeubles des la RIVP : des jardins et potagers partagés à Python Duvernois, au Clos Garcia (20ème) ou encore au jardin des Roses à Aubervilliers, à Paris 17ème, bd Soult dans le 12ème.

3) Organiser des animations et évènements en pied d’immeuble

Le programme « Bouge l’été » visite plusieurs quartiers du 19ème arrondissement afin de proposer, chaque été, des activités de loisirs et animations à des centaines de jeunes qui ne fréquentent pas de structures de loisirs. Ces animations sont proposées par la Ligue de l’Enseignement, la DASCO-CASPE, Paris Santé Nutrition et la Mairie d’arrondissement. La RIVP soutient depuis 2011 le programme « Bouge l’été ».

Jeux collectifs, jeux de société géants, activités manuelles et sportives sont ainsi proposées aux enfants chaque été par plusieurs animateurs qui sillonnent le 19ème dans des véhicules-jeux spécialement affrétés pour l’occasion.

La RIVP subventionne également les fêtes de quartiers,  moments conviviaux qui sont l’occasion pour les locataires de se rencontrer et d’échanger et ainsi d’améliorer les relations entre voisins.

Bilan de l’édition 2014 de Bouge l’été

4) Les artistes au service du lien social

Apdv 2

Incidence : une peinture murale de Valérie Du Chéné, réalisée dans le hall du 82 boulevard Soult, 2013. Photo © Nicolas Durand

L’association APDV (pour « À Perte De Vue ») a pour but de promouvoir, produire et diffuser la création artistique et cinématographique sous toutes ses formes. Le but de cette structure est notamment de mettre en avant la création artistique, de valoriser le cadre de vie des locataires et d’améliorer la cohabitation et le vivre ensemble au sein de résidences sociales.

Ainsi cette association expose des œuvres au sein d’espaces communs dans plusieurs immeubles de la RIVP situés boulevard Soult, près de la Porte de Vincennes à Paris 12ème. Les couloirs, jardins, halls d’immeubles et loges de gardien accueillent ainsi des œuvres créées spécialement pour ces lieux et renouvelées régulièrement. Vidéos, photos, collages, tous les formats sont proposés aux habitants et visiteurs de ces expositions atypiques.

 

Favoriser l’insertion par l’activité économique, une priorité pour un bailleur solidaire

1) Utiliser les chantiers comme moyens d’insertion professionnelle et sociale

Nous développons depuis 2010 notre partenariat avec des structures d’insertion du territoire parisien en leur confiant la réalisation de nombreux travaux dans les parties communes des immeubles ; la finalité de ces structures étant d’accueillir et d’accompagner des personnes en situation d’exclusion sociale.

En 2014 la RIVP a ainsi confié pour plus 1,5 millions d’euros de travaux à ces structures d’insertion dont les régies de quartier. Certains chantiers sont réalisés sous forme de chantier d’insertion notamment en partenariat avec l’association la Licorne, association qui œuvre depuis 2009 à l’insertion sociale et professionnelle de personnes en difficulté ; la RIVP  est partenaire de cette structure  depuis 2011.

La RIVP a aussi intégré à son marché « rénovation des locaux vacants » une clause d’insertion qui a permis sur la période 2010-2013 la réalisation de 37 500 heures par du personnel en insertion. En 2014, ce sont près de 9 165 heures de travaux qui ont ainsi été réalisées.

ILM28_Belleville

Dans le cadre d’un chantier de réhabilitation d’un immeuble ILM 28 à Paris 20ème, un poste en insertion a été créé et porté par la régie de quartier Saint Blaise avec pour mission principale d’accompagner les locataires durant toute la durée des travaux.

En tant qu’éco-conseiller, Nicolas Ngos est aux côtés des locataires pour les informer sur le déroulement des travaux de réhabilitation. Dès la fin du chantier, il les conseillera sur les gestes éco-responsables à adopter et sur les moyens d’améliorer la qualité de vie au sein de l’immeuble. Des animations, séances d’informations et de sensibilisation sont par exemple mis en place, en collaboration avec les gardiens et les membres de la régie de quartier pour inciter les locataires à mieux trier leurs déchets suite à l’instauration du tri sélectif.

Outre l’accompagnement des locataires au quotidien, Nicolas Ngos prend en charge la gestion du site internet Plan Climat Belleville et la réalisation d’interviews de locataires dans la rubrique « Mémoires de locataires ». Il propose enfin une aide précieuse en faveur des personnes isolées, en difficulté ou en situation de handicap en les aidant notamment lors de petits déménagements.

2) Agir pour l’environnement et aider à la création d’emploi avec la collecte de vêtements

Depuis 2011 la RIVP est partenaire de l’association Tisséco solidaire, une entreprise d’insertion qui installe des boîtes de collecte de vêtements dans les immeubles de la RIVP.
Cela apporte un nouveau service aux locataires et permet  de favoriser les gestes écologiques et solidaires en contribuant à l’emploi de personnes en insertion.
Ce partenariat avec la RIVP a permis la création de 2 postes en insertion dédiés à la collecte sur Paris et de consolider les équipes de Tisséco solidaire en transformant 3 contrats aidés en CDI.
Fin 2014, Tisséco solidaire avait installé 127 petites boîtes et 36 grandes boîtes de collecte de vêtements dans 78 immeubles de la RIVP, collectant plus de 80 000 kilos de textile.