23 Projets financés en 2017 pour un budget global de 70 884 euros.

La RIVP s’investit fortement dans les projets des associations locales favorisant les échanges et le partage autour de thématiques très diverses (activités artistiques, culturelles, sportives, jardins partagés, sensibilisation aux éco-gestes, fêtes de quartier…).
Autant d’initiatives qui concourent à créer les conditions d’une mixité sociale retrouvée au sein des quartiers.

Aider les associations pour favoriser la qualité de vie et la mixité sociale

La RIVP aide les associations de quartiers pour leur permettre de développer leurs projets.
Nous avons par exemple participé au financement de l’association AS Laumière implantée sur le quartier Scotto Reverdy dans le 19ème arrondissement.
L’objectif de cette association est de développer des activités pour les jeunes des 18ème et 19ème arrondissements en favorisant la mixité territoriale, générationnelle et de développer des actions d’insertion et de création de lien entre les habitants.

Tout au long de l’année sont proposées des activités sportives, éducatives, loisirs, festives etc. en favorisant la participation des jeunes à l’élaboration des projets.

L'association AS Laumière s'engage pour les jeunes des 18e et 19e arrondissements.
La RIVP finance plusieurs associations locales dont l'AS Laumière.

Sensibiliser les locataires aux économies d’énergie

Pour faire changer les habitudes de ses locataires et les sensibiliser aux enjeux du développement durable, la RIVP privilégie une approche pédagogique, à travers des campagnes d’information (fiches pratiques) et des actions menées en partenariat avec des associations sur les éco-gestes  (tri sélectif, utilisation d’ampoules basse consommation, économie d’eau …).

De novembre 2016 à novembre 2017 nous avons ainsi pu travailler avec l’association d’insertion Logis-cité sur la sensibilisation des locataires aux économies d’énergie sur 13 immeubles de notre patrimoine du 19ème arrondissement. Ce sont ainsi plus de 100 ménages qui ont pou recevoir la visite de médiateurs qui leur ont délivré des conseils sur la maîtrise des consommations d’eau et d’énergie. Les locataires ont également reçu un kit d’ampoules basse consommation.

L’étude d’impact réalisée à l’issue de cette action a pu montrer que les familles avaient mis en œuvre 57% des éco gestes préconisés et réalisé en moyenne une économie de 81€ (41 € pour l’énergie, 40 € pour l’eau).

 

Agir pour l’environnement et aider à la création d’emploi avec la collecte de vêtements

Depuis 2011 la RIVP est partenaire de l’association Tisséco solidaire, une entreprise d’insertion qui installe des boîtes de collecte de vêtements dans les immeubles de la RIVP.
Cela apporte un nouveau service aux locataires et permet  de favoriser les gestes écologiques et solidaires en contribuant à l’emploi de personnes en insertion.

Grâce au partenariat noué avec Tisséco solidaire et Eco Textile, nous avons collecté environ 90 000kgs de textile en 2017.

 

Le budget participatif de la RIVP

Lancé en mars 2017, le 1er budget participatif a permis de recueillir 144 propositions de la part des locataires des sites concernés.
Après étude de ces propositions, 57 projets ont été reconnus comme « recevables » et ont pu être soumis au vote.

Cette année, la RIVP réitère l’expérience et lance son second budget participatif dont vous pouvez retrouvez toute les informations sur la page dédiée à notre budget participatif 2018.

Les habitants de 9 immeubles peuvent participer à ce programme avec l’aide de 17 associations :

Philippe de Girard,
Rue du Département / Passage Goix,
Tanger,
Maroc,
Dr Labbé Porte de Ménilmontant,
Vidal de la Blache Mortier,
Félix Faure,
Balard,
St-Charles Modigliani Jongking

Carte des sites RIVP du budget participatif

Plusieurs thématiques émergent de ce 1er budget :

  • La végétalisation et les jardins partagés,

  • Les systèmes de trocs et de boîtes à dons,

  • Créations de réseaux de solidarité (échange de compétences, partages d’outils etc.),

  • Aide scolaire,

  • Activités culturelles et conviviales entre locataires,

  • Micro-aménagements (local vélos ou poussettes…).

Le vote en septembre réalisé en ligne et grâce aux urnes disposées dans les loges des gardiens a permis de retenir 39 projets pour un budget total de 189 983 euros.

1/5 - Image active