Avec un patrimoine de près de 60 000 logements, la RIVP mène une politique active d’entretien pour maintenir en état de bon fonctionnement les immeubles et leurs équipements, dans une démarche de qualité de service et de développement durable, démarche prioritaire pour notre entreprise.

Un nouveau plan pour assurer le confort et la sécurité des locataires

1,1 milliards d’euros investis pour le Plan de Sauvegarde du Patrimoine (PSP) 2016/2025

Le Plan Stratégique du Patrimoine (PSP), validé par le conseil d’administration en 2017, prévoit un plan d’investissements de 1 100 millions d’euros sur 10 ans pour maintenir l’état du parc.
Ce plan s’articule autour de 3 axes stratégiques :

  1. Maintien au niveau du patrimoine pour répondre aux obligations réglementaires et sécuritaires : investissement de 210 millions d’euros sur 10 ans. Cela signifie par exemple l’amélioration de la sécurité incendie du parc, la végétalisation progressive de nos toits terrasses ou encore la mise en place d’un plan de renouvellement des chaudières.

  2. Investissement sur le patrimoine pour améliorer les prestations techniques : planification des réhabilitations et des plans climats en fonction des arbitrages patrimoniaux et amélioration des équipements techniques.

  3. Adaptation de notre patrimoine aux enjeux de vieillissement, d’attractivité et de regroupement : amélioration de l’accessibilité aux parties communes pour 23% de notre patrimoine, poursuite des adaptations de logements ou encore rénovation des 480 loges gardiens.

150 logements bientôt créés grâce au regroupement de 450 chambres de bonnes

L’adaptation des logements pour les personnes âgées et/ou handicapées

L’adaptation des logements pour les personnes handicapées ou âgées est prise en charge sous certaines conditions.
La RIVP entend poursuivre l’objectif d’adapter en moyenne 300 logements par an.   

Pour les personnes en situation d’handicap, chaque demande d’adaptation est étudiée sur place avec un ergothérapeute. Si ce projet est réalisable, les travaux d’adaptation sont effectués dans un délai de 6 mois maximum.

Si vous avez plus de 60 ans, vous avez également la possibilité de solliciter la RIVP pour des travaux d’adaptation du logement.  Vous pouvez par exemple, pour des raisons médicales, demande le remplacement de la baignoire par une douche plus accessible. Après étude du projet et si ce dernier est accepté, les travaux d’adaptation sont effectués dans un délai de 6 mois.

Pour ces 2 cas, vous avez deux moyens pour réaliser la demande : par courrier postal ou bien par internet via votre espace locataire en ligne.

Si les travaux d’adaptation ne sont pas réalisables pour des raisons techniques, un changement de logement est proposé au locataire demandeur.

2 215 logements ont été rendus accessibles en 2017.

 

Maitriser la consommation énergétique

Investissement dans des travaux Plan climat (1200 logements programmés par an), remplacement des chaudières individuelles (700 K€ par an), des convecteurs électriques (1.2 M€ par an)  ou rénovation des chaufferies (près de 3 M€ par an), la RIVP a mis en place un programme pluriannuel  pour permettre une baisse de la consommation énergétique et donc une baisse des charges locatives.

La direction technique va procéder en 2018 au diagnostic complet de notre patrimoine avec la mise en place d’une cartographie énergétique.

Les objectifs de cette carte sont doubles : identifier les bâtiments les plus énergivores et réaliser un suivi de l’efficacité réelle de nos travaux de réhabilitation.
Rendez-vous dans les prochains mois de l’année 2018 pour la sortie de carte précise de la consommation énergétique des immeubles RIVP.