Alors que les émissions de gaz à effet de serre (GES) générées par les différentes activités de la RIVP s’élèvent aujourd’hui à 266.023 tCO2eq, l’objectif est d’atteindre un niveau d’émission de 114.860 tCO2eq en 2050, soit une baisse de 67%. Pour y arriver, la RIVP s’est engagée à définir sa propre trajectoire carbone en cohérence avec le Plan Climat de la Ville de Paris. Elle a d’abord élaboré son Bilan Carbone® afin d’établir le niveau des émissions correspondant aux différentes activités puis de définir des objectifs de réduction des émissions ainsi qu’une stratégie pour les atteindre.

Face aux dérèglements climatiques, la RIVP a un rôle majeur à jouer et sa mission sociale est aussi une mission environnementale forte ! Conscients des enjeux, la RIVP et tous ses collaborateurs se donnent les moyens de contribuer à l’objectif de neutralité carbone en 2050. Et pour tenir cet engagement, l’entreprise s’est dotée d’une trajectoire carbone pragamatique et déclinée en actions concrètes. Le travail et les réflexions que nous menons dans tous nos champs d’action, de la production à l’exploitation des bâtiments, en sont des illustrations fortes.

David Belliard

Président de la RIVP

Matériaux de construction et réhabilitation

• Pour le neuf, des niveaux de labellisation E+C- au minimum en fonction de l’énergie et du procédé constructif. Des objectifs de performance pour les matériaux et équipements mis en œuvre.

• Pour la réhabilitation, des prescriptions efficientes sur les lots techniques aux plus forts impacts (matériaux à privilégier/matériaux proscrits).

• Une attention particulière est portée aux matériaux biosourcés (bois, béton de chanvre, briques…) et au potentiel de réemploi. Une analyse du cycle de vie des opérations sera systématiquement exigée.

Exploitation maintenance

La forte externalisation des activités d’exploitation-maintenance nécessite l’implication des fournisseurs de la RIVP. La politique d’achats responsables intervient en support de la stratégie bas carbone. Des clauses environnementales sont systématiquement intégrées à nos différents marchés. Elles portent notamment sur le recours à des véhicules propres et la décarbonation progressive des prestations en impliquant, dans un premier temps, les prestataires soumis à l’obligation de bilan des émissions de GES.

Énergie du parc locatif

La programmation de travaux 2017-2024 prévoit déjà la rénovation énergétique du parc le plus énergivore. La RIVP se dote en outre de cibles, en termes d’énergie consommée, pour la construction neuve et la réhabilitation :

  • Cibles en Coefficient d’Énergie Primaire (Cep) et étiquettes énergétiques pour les réhabilitations
  • Cibles en Cep et besoin bioclimatique (Bbio) pour les constructions neuves

Au-delà de la réglementation en vigueur, ces cibles visent à maximiser la performance de l’enveloppe, à maitriser la consommation future du bâtiment et à réduire les charges. Le recours à des énergies moins carbonées est expérimenté via des systèmes innovants de production.

Chiffres clés

67%

La diminution souhaitée
par la RIVP des GES en 2050
par rapport à 2018

6,8%

La trajectoire de baisse annuelle souhaitée
par la RIVP pour la réduction des GES
liés aux déchets

0

Une ambition
stratégique de 0 papier
à échéance 2024

Un atelier pour apprendre le tri sélectif aux enfants dans une résidence de Belleville

Dans une des pépinières d’entreprises, la RIVP a installé 21 bornes vélo sécurisées dans un parc de stationnement. C’est dans une logique de bailleur responsable et engagé que la RIVP développe et expérimente de nombreux outils visant à privilégier les mobilités douces.

Au 62 rue Oberkampf (11e arrdt), le projet se caractérise par un système constructif en matériaux bio-sourcés : pierre massive et porteuse et, un plancher en bois préfabriqué.

Focus sur le Plan Climat de la Ville de Paris

La Ville de Paris a adopté son Plan Climat Air-Energie en novembre 2017. Ce document fixe des objectifs pour la réduction des gaz à effet de serre dans le respect des engagements pris par la France lors de la COP 21.

L’ambition est de devenir une ville neutre en carbone à horizon 2050. La trajectoire implique une réduction de 100 % des émissions à Paris intramuros, soit ZÉRO émission. L’empreinte carbone du territoire parisien doit ainsi, par rapport à 2004, baisser de 80 %. Les acteurs du territoire pourront s’engager à compenser les émissions résiduelles afin d’atteindre le ZÉRO carbone net du territoire parisien.

La trajectoire Zéro Carbone de la RIVP

Le Bilan Carbone® est la méthode développée par l’ADEME et l’Association Bilan Carbone (ABC). Elle propose aux organisations la définition et la mise en œuvre d’une démarche de progrès en matière d’évaluation et de réduction des Gaz à Effets de Serre (GES). Les émissions prises en compte sont liées aux :

  • consommations énergétiques de nos logements et de nos bureaux ;
  • matériaux utilisés pour les travaux ;
  • interventions de nos prestataires ;
  • déchets émis par nos locataires ainsi que dans nos bureaux ;
  • déplacement des locataires comme de nos salariés ;
  • comme à l’ensemble des activités de la RIVP.

Les émissions de gaz à effet de serre

Les principaux postes d’émissions de GES de la RIVP :

  • construction/réhabilitation
  • consommation du parc existant
  • exploitation et maintenance du parc (gros entretiens, et travaux immobilisés)

Le poste « Déplacements locataires » a été évalué à partir de ratios, la RIVP n’ayant sur ce point qu’une influence marginale. En termes de gestion des déchets ménagers et assimilés, la RIVP accompagne la politique de la Ville de Paris. Enfin, le poste achats concerne les achats liés au fonctionnement.

L’objectif de la RIVP est d’atteindre un niveau d’émissions de 114.860 tCO2eq en 2050, en cohérence avec les ambitions de la Ville de Paris, soit une baisse de 67 % par rapport à 2018. Une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre a été définie pour chacun des postes afin de s’inscrire dans l’ambition de neutralité carbone en 2050.

A partir de ce constat, une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre a été définie pour chacun des postes afin de s’inscrire dans l’ambition de neutralité carbone en 2050.

Ce tableau et ce graphique présentent les taux annuel de réduction des émissions de GES, à volume d’activité constant entre 2020 et 2050, pour atteindre les ambitions bas carbone de la RIVP. Le graphique représente les objectifs en courbes annuelles.

Pour en savoir plus : lire la stratégie bas carbone

Nos actualités

160 idées pour notre budget participatif titre

8 novembre 2017

Le budget participatif de la RIVP a réuni de nombreuses propositions.

Organisation

Nombre de vues : 3 253

1ère expérience anti-incendie avec le CSTB

8 juin 2018

Expérimentation anti-incendie au Centre Scientifique et Technique du Bâtiment.

Construction

Nombre de vues : 2 087

Action propreté sur le site de Macdonald à Paris 19e – Agence Villette

19 juin 2019

Mercredi 13 juin, les locataires de l’immeuble 194-220 bd Macdonald 75019 étaient conviés à participer à une après-midi dédiée à la propreté.

Développement durable

Nombre de vues : 1 610

Adoptons les bons gestes en période de grand froid

27 décembre 2017

Afin de réduire notre consommation d’énergie et notamment d’électricité, il est important d’adopter les bons gestes.

Info locataires

Nombre de vues : 1 604
VOIR + d'actualitée