Téléchargez le communiqué de presse de la Fondation des Solidarités Urbaines.

La Fondation  d’entreprises des solidarités urbaines (FESU), le laboratoire des bailleurs sociaux de la Ville de Paris, lance un appel à projets pour soutenir des projets de recherche-action ou des expérimentations visant à améliorer le pouvoir d’achat des habitants sur le territoire francilien.

Le pouvoir d’achat, mesuré chaque mois par l’INSEE, désigne la capacité qu’ont les habitants, à acheter des biens et des services grâce à leurs revenus. Il dépend donc de la somme des revenus du foyer et du prix des biens et des services proposés.

Depuis 2021, la France connaît un contexte inflationniste inédit qui impacte le pouvoir d’achat des habitants, en particulier ceux avec de faibles revenus, les jeunes, les familles monoparentales et les familles nombreuses. Augmentation de la part des dépenses contraintes (logement, énergie, transports) dans le budget, intensification des difficultés sociales, hausse de la précarité alimentaire, privations matérielles et sociales, modification des habitudes de consommation, … les populations les plus fragiles sont les plus durement exposées à ces baisses de pouvoir d’achat.
A travers cet appel à projets, la Fondation d’entreprises des solidarités urbaines souhaite identifier et soutenir des recherches-action ou des expérimentations qui mettent en œuvre des solutions innovantes visant à permettre aux habitants, en particulier les plus vulnérables, d’améliorer leur pouvoir d’achat, si possible de manière pérenne, en agissant : 

  • sur les ressources des personnes les plus fragiles (ex : accès aux droits et lutte contre le non-recours, pratiques innovantes d’insertion par l’activité économique, d’accès à un emploi de qualité, de maintien dans l’emploi …)

  • ou sur la réduction des charges, qu’elles soient contraintes ou non contraintes (ex : économies de charges locatives liées à l’entretien des parties communes, modes de consommation alternatifs, économies d’énergie, économies alimentaires, jardins nourriciers, économies sur les services de communication, les frais de transport…).

L’ambition de la Fondation des solidarités urbaines est de diffuser les enseignements tirés de ces recherches-actions et expérimentations afin qu’ils soient largement repris par les acteurs de la ville dans une logique d’intérêt général. C’est la raison pour laquelle une importance toute particulière sera accordée au dispositif de suivi et d’évaluation proposé par les porteurs de projets qui soumettront des projets.
Doté d’un montant maximum de 500 000 €, cet appel à projets se déroule en deux temps : les candidats déposent d’abord une note d’intention synthétique, permettant d’apprécier la recevabilité des projets et de procéder à une présélection.

Les porteurs de projets présélectionnés sont ensuite invités à déposer un dossier de candidature complet et détaillé qui fera l’objet d’une sélection finale.

  • Du 2 au 30 avril 2024 : dépôt des notes d’intention permettant d’apprécier la recevabilité des candidatures.

  • Du 3 au 30 juin 2024 : envoi des candidatures détaillées pour les projets qui auront été considérés comme recevables.

Pour chacune de ces deux étapes, les candidatures sont à remplir en ligne sur :
https://fondationsolidaritesurbaines.optimytool.com/fr/

Les modalités de participation ainsi que les critères de recevabilité et de sélection sont consultables en ligne et dans le règlement de l’appel à projets.
La Fondation des solidarités urbaines étudiera l’ensemble des projets recevables afin de sélectionner les projets lauréats, qui seront soutenus financièrement mais elle n’étudiera pas les projets de distribution d’aide alimentaire et ceux exclusivement destinés aux personnes en situation de « grande exclusion ».

De plus, selon les besoins exprimés par les lauréats, d’autres modalités de soutien pourront être envisagées : mise à disposition de terrain d’expérimentation, mobilisation de collaborateurs dans le cadre de missions de mécénat de compétences et/ou de missions solidaires.

L’annonce des projets soutenus aura lieu en fin d’année 2024.
L’appel à projets 2025 de la Fondation portera spécifiquement sur la lutte contre la précarité énergétique.